Aller au contenu principal

Vous êtes ici

L’eau est une ressource indispensable. A Thau, elle est le support des activités économiques traditionnelles et le cadre d’une biodiversité remarquable.

De 1980 à 2010, le territoire du SAGE de Thau a connu une forte urbanisation, mal maîtrisée. La production de logements a réduit les espaces naturels et accentué les pressions sur les ressources en eau et les milieux aquatiques. Les rejets d’eau polluée dans la lagune augmentent et menacent la conchyliculture et la pêche.

L’enjeu est de réussir une gestion équilibrée de l’eau grâce à une approche globale. 

 

Une priorité : la vocation conchylicole de la lagune

A Thau depuis 1995, le Schéma de Mise en Valeur de la Mer a défini la conchyliculture et la pêche comme activités prioritaires de la lagune.

La qualité des eaux est essentielle à l’équilibre des milieux aquatiques et au maintien de la conchyliculture.

Régulièrement, en période de fortes pluies, des crises sanitaires provoquent l’arrêt de la production conchylicole et de pêche.

D’importants travaux ont été réalisés en matière d’assainissement pour limiter les rejets dans la lagune. Les efforts doivent porter désormais sur le pluvial, la qualité de l’eau et la protection des ressources.

 

66 m d’euros

C’est le montant des investissements réalisés de 90 à 2010 sur les réseaux d’assainissement du territoire de Thau. Objectifs : limiter les rejets dans la lagune et les pollutions. 

 

Les grands enjeux

3 grands enjeux thématiques du SAGE de Thau :

  • Garantir une qualité de l’eau compatible avec les besoins des usages prioritaires des lagunes (conchyliculture, pêche, baignade) et la préservation des systèmes aquatiques.
  • Restaurer et préserver les fonctionnalités des milieux aquatiques, en priorité ceux en lien avec la qualité de l’eau des lagunes.
  • Protéger les ressources en eau locales, définir les conditions de leur exploitation et sécuriser les approvisionnements en eau du territoire.

Deux enjeux transversaux :

  • Réussir l’intégration des enjeux de l’eau dans l’aménagement du territoire.
  • Améliorer la prise en compte des interactions entre les différents milieux du territoire (bassin versant, lagune, littoral, eau souterraine) et entre les différents SAGEs.