Aller au contenu
Accueil > Missions > Veiller sur la qualité de l’eau et des milieux naturels > Préserver la qualité des milieux naturels

Partager :

m-milieux

Préserver la qualité des milieux naturels

Des espaces naturels en bonne santé sont la clé de l’équilibre d’un territoire. Outre leur rôle de refuge pour les espèces qui y vivent, ces espaces rendent de nombreux services à l’homme. Les forets sont des puits de carbone, les zones humides atténuent le risque inondation et épurent l’eau, les terres arables sont source de nourriture, les paysages embellissent le quotidien… pour préserver ce patrimoine, le SMBT veille à leur préservation dans les politiques d’aménagement, sensibilise à leur préservation et gère en direct les sites Natura 2000 de la lagune de Thau et de la plaine de Villeveyrac-Montagnac.

Aménager le territoire en respectant la nature

Le SMBT est chargé de définir les grands principes d’aménagement du territoire. Il organise l’occupation du sol avec l’objectif de préserver les espaces naturels et leur continuité écologique. Le projet adopté à l’unanimité des élus du territoire en 2014 prévoit de densifier le triangle urbain Sète-Frontignan-Balaruc. En choisissant de préserver le Nord du territoire, ce projet préserve les activités conchylicoles dont la proximité avec les communes les expose davantage aux impacts urbains. Le SMBT veille également à lutter contre l’étalement urbain et définit les périmètres à préserver de toute urbanisation.

Garantir les continuités écologiques

S’occuper des espaces naturels ne signifie pas mettre sous cloche certains espaces en y interdisant toute activité humaine. Au même titre que l’homme doit pouvoir exercer dans ces espaces, diverses activités compatibles avec leur préservation, la nature doit pouvoir bénéficier d’espaces préservés parfois même au sein d’espaces urbanisés. L’enjeu est bien ici d’assurer la continuité écologique, à savoir garantir la libre circulation des espèces animales ou encore permettre à des végétaux de s’étendre d’un espace naturel à un autre sans créer de rupture liée à l’urbanisation.

Gérer et animer des sites Natura 2000

Le SMBT est gestionnaire des sites Natura 2000* étang de Thau et Plaine de Villeveyrac Montagnac. A ce titre, il définit avec l’ensemble des acteurs concernés des objectifs de préservation de ces sites assortis de programmes d’action actualisés chaque année. Les actions peuvent concerner la protection de ces espaces (lutte contre les espaces invasives, restauration des habitats naturels, prévention des pollutions…), des actions de sensibilisation mais aussi des études d’incidence pour toutes les activités susceptibles d’avoir un impact sur les espèces ou sur leurs habitats.

–          le site Natura 2000 de l’étang de Thau

Le saviez-vous ? La lagune de Thau et ses abords sont classés site Natura 2000*. Le périmètre couvre 8320 hectares, dont 7000 hectares de lagune. C’est le patrimoine naturel, terrestre et sous-marin qui a motivé le classement européen de ce véritable écrin écologique. 15 espèces d’oiseaux et 19 habitats font l’objet d’une protection rapprochée depuis 2012. Milieux privilégiés pour la nidification des oiseaux, les espaces terrestres alternent dunes, marais, anciens salins et zones humides. Quant à la lagune, elle recèle l’un des plus vastes herbiers de zostère des côtes languedociennes.

–          Le site Natura 2000 de la plaine de Villeveyrac-Montagnac

Le Natura 2000* de la plaine Villeveyrac-Montagnac s’étend sur 5500 hectares. Composée essentiellement de petites parcelles agricoles et de garrigues, cette zone, ponctuée de petits bois, de haies et d’escarpements rocheux héberge de nombreuses espèces d’oiseaux à forte valeur patrimoniale (environ 80 espèces fréquentent le site dont 21 d’intérêt communautaire), notamment le faucon crécerellette et la pie-grièche à poitrine rose, qui bénéficient de Plan nationaux d’action (PNA) du fait de leur déclin.

*Le réseau Natura 2000 rassemble les sites naturels les plus remarquables d’Europe, identifiés pour la rareté ou la fragilité des espèces qu’ils abritent et leurs habitats

 

 

 

 

 

En actions

mieux-connaitre-le-territoire1

Aménager un territoire solidaire et durable

Sur le bassin de Thau, le cap est mis sur la transition écologique. Mettre en œuvre ce défi, c’est dessiner pour les 15 à 20 ans à venir le visage d’un territoire au cadre de vie agréable ; à la nature préservée ; résilient aux risques naturels ; économe de ses ressources mais aussi tourné…

... >
agriculture-copie-2

Accompagner les pratiques agricoles durables

Un tiers de la surface du bassin versant est occupé par des espaces agricoles. Le bassin de Thau a la chance de disposer encore de petites exploitations bien végétalisées et cernées d’arbres de haut geais, favorables a la biodiversité. Une raison de plus pour préserver cette activité qui, outre sa fonction nourricière, rend bien des…

... >
activitesrecreatives-copie

Favoriser des activités récréatives et un tourisme respectueux de l’environnement

Lié à l’héliotropisme, au thermalisme, à la plaisance ou aux croisières, le tourisme contribue largement à l’économie du bassin de Thau mais pour se maintenir et se développer, il doit s’inscrire dans un objectif de protection de ce territoire de grande vulnérabilité environnementale.

... >
changement-climatique-credit-villedemarseillan-1

S’adapter au changement climatique

Avec une hausse de 0,5 cm au marégraphe de Sète en vingt ans, l’élévation de la mer est déjà une réalité sur le bassin de Thau. Le manque d’eau, le risque incendie, les tempêtes de plus en plus violentes, les périodes de sécheresse plus longues… s’ajoutent à la liste des conséquences auxquelles le territoire doit…

... >
coordonner-entretien-cours-deau3-1

Prendre soin des cours d’eau

Souvent à sec l’été, les rivières de Thau peuvent se transformer en véritables torrents lors d’épisodes pluvieux méditerranéens. Ce régime intermittent a un impact sur le risque inondation, la qualité de l’eau et la présence de déchets dans les milieux. Longtemps laissés à l’abandon, les cours d’eau sont désormais surveillés, entretenus et restaurés.

... >
sensibiliser-au-respect-des-ressources2-1

Sensibiliser au respect des ressources et de l’environnement

La protection de notre environnement ne peut se résumer aux actions menées par les collectivités. Pour être à la hauteur des défis à relever, chacun doit faire sa part. C’est pourquoi le SMBT mène régulièrement des opérations de sensibilisation à destination du grand public parfois en direct, parfois en faisant appel à des partenaires spécialisés…

... >
coordonner-et-evaluer-l-action-publique-2-1

Coordonner et évaluer l’action publique

Agir de façon concertée en intégrant les enjeux écologiques, économiques et environnementaux de chaque action est la marque de fabrique du SMBT. Chargé de protéger le territoire de Thau, il anime, coordonne et évalue des programmes d’actions ambitieux impliquant les collectivités, les partenaires techniques, financiers et scientifiques, les entreprises, les professionnels de la pêche et…

... >
Faire défiler vers le haut