Aller au contenu

Donnons à Thau un avenir responsable

Donnons à Thau un avenir responsable

peau

Notre ressource en eau

Accueil > Enjeux > Notre ressource en eau

Partager :

Qu’elle soit brute, potable, agricole ou destinée à d’autres usages, l’eau est primordiale sur le bassin de Thau. L’activité humaine mais aussi économique dépend en majeure partie de cette ressource. Or, sur Thau, les sources d’approvisionnement sont fragiles et pour la plupart extérieures aux limites administratives du territoire. Sécuriser cet approvisionnement est un défi collectif.

Que l’on soit en haut de la Gardiole ou au bord du canal royal, le Bassin de Thau se révèle un territoire d’eau (30% de sa surface globale). Et pourtant, cette ressource pourrait venir à manquer si l’on ne prête pas garde à sa préservation. Il faut savoir que seuls 20% de l’eau (brute ou potable) consommée provient du territoire. Sécuriser l’approvisionnement sur le long terme mais aussi faire face aux besoins croissants est un enjeu majeur pour le bassin de Thau. Il l’est d’autant plus que les activités économiques telles que le thermalisme*, la conchyliculture, l’agriculture mais aussi le tourisme et l’industrie sont fortement dépendantes de cette ressource.

Or, si l’équilibre entre ressources disponibles et besoins du territoire est aujourd’hui fragile, demain, l’inadéquation sera encore plus forte. L’évolution climatique (- 16% de précipitations en 40 ans, chaleurs intensives) et les nouveaux besoins à satisfaire (croissance démographique, évolution des pratiques agricoles) feront peser une pression supplémentaire sur ces ressources.

Ces ressources, justement, parlons-en ! L’alimentation du territoire provient majoritairement d’eaux souterraines qui ont chacune leurs spécificités et leurs enjeux. Le karst pli Ouest montpelliérain est soumis au risque d’inversac, entrée d’eau saumâtre dans l’aquifère lorsque les niveaux d’eau entre celui-ci et la lagune s’inversent. La nappe Astienne est classée en zone de répartition des eaux et la nappe alluviale du fleuve Hérault est en limite d’utilisation.

Le Rhône, via le réseau Aqua Domitia et l’usine de Fabrègues, est donc le bienvenu pour faire face aux besoins en eau agricole et en eau potable durant les pics de consommation estivale. D’un débit limité du fait de ses infrastructures, cette ressource ne suppléera cependant pas à toutes les demandes.

Tout l’enjeu face à cette pression entre les besoins et les ressources sera de veiller à une répartition équilibrée entre les usages, à une bonne gestion de la ressource et à une consommation économe.

 

 

Nos missions

france, hérault (34), balaruc les bains,

Mieux connaître nos besoins et nos ressources en eau

L’approvisionnement en eaux brutes et potables doit pouvoir être assuré en toutes circonstances et à tout moment. Un défi qui implique d’abord une connaissance approfondie des ressources et des besoins.

... >
securisernotreapprovisionnement-1

Sécuriser notre approvisionnement en eau

Le bassin de Thau doit faire face à une augmentation de ses besoins. Chargé de veiller à une répartition équitable et durable de l’eau pour tous les usages, le SMBT réalise un travail de concertation,…

... >
economiserleau-1

Economiser l’eau

Si l’équilibre entre ressources disponibles et besoins du territoire est aujourd’hui fragile, demain, l’inadéquation sera encore plus forte. L’enjeu est donc de préserver dès-à-présent la ressource pour les années à venir. Et le premier gisement…

... >
mieux-connaitre-le-territoire1

Aménager un territoire solidaire et durable

Sur le bassin de Thau, le cap est mis sur la transition écologique. Mettre en œuvre ce défi, c’est dessiner pour les 15 à 20 ans à venir le visage d’un territoire au cadre de…

... >
thermalismecreditjondreville-copie

Préserver le thermalisme et ses bienfaits

Le bassin de Thau abrite la 1ere cure thermale de France. Pratique depuis l’Antiquité, le thermalisme est entièrement dépendant de la bonne sante du réservoir karstique du pli Ouest, principale ressource en eau du territoire…

... >
changement-climatique-credit-villedemarseillan-1

S’adapter au changement climatique

Avec une hausse de 0,5 cm au marégraphe de Sète en vingt ans, l’élévation de la mer est déjà une réalité sur le bassin de Thau. Le manque d’eau, le risque incendie, les tempêtes de…

... >
coordonner-et-evaluer-l-action-publique-2-1

Coordonner et évaluer l’action publique

Agir de façon concertée en intégrant les enjeux écologiques, économiques et environnementaux de chaque action est la marque de fabrique du SMBT. Chargé de protéger le territoire de Thau, il anime, coordonne et évalue des…

... >
sensibiliser-au-respect-des-ressources2-1

Sensibiliser au respect des ressources et de l’environnement

La protection de notre environnement ne peut se résumer aux actions menées par les collectivités. Pour être à la hauteur des défis à relever, chacun doit faire sa part. C’est pourquoi le SMBT mène régulièrement…

... >
Faire défiler vers le haut