Aller au contenu
Accueil > Compatibilité des documents d’urbanisme : le Syndicat mixte du bassin de Thau cité en exemple

Partager :

Compatibilité des documents d’urbanisme : le Syndicat mixte du bassin de Thau cité en exemple

Pas toujours simple d’assurer la cohérence des différents outils de planification territoriale. Dans son dossier spécial intitulé « Documents d’urbanisme : une cohérence difficile à obtenir », le magazine Techni’cités de février cite le Syndicat mixte du bassin de Thau en charge du SCOT* et du SAGE* de Thau et d’Ingril en exemple. L’élaboration conjointe de ces documents essentiels pour l’avenir du territoire est désignée comme un atout en faveur d’une gestion équilibrée de la ressource.

Construire un avenir durable, équilibré et partagé

« Les choix opérés en matière de développement urbain sont nécessairement conduits en tenant compte de leur impact sur le fonctionnement écologique et hydrologique du bassin versant. Le premier objectif du Scot est de garantir durablement la qualité des ressources en eau en adéquation avec les usages, la pêche et la conchyliculture », souligne le titre. Pour mémoire, le Schéma de Cohérence Territoriale de Thau a pour ambition de construire un avenir durable, équilibré et partagé au territoire. Fruit d’une longue concertation, ce document offre une ligne de conduite claire : accompagner le développement du territoire tout en préservant son environnement. Le Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux qui sera prochainement soumis à enquête publique prend le même parti pris avec plus de 80% des dépenses consacrées à l’optimisation de la qualité de l’eau.

*Le Schéma de Cohérence Territoriale de Thau a été adopté à l’unanimité en février 2014.

*Le Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux des lagunes de Thau et d’Ingril a été validé à l’unanimité par la Commission Locale de l’Eau le 23 avril 2015. Il sera soumis à enquête publique dans le courant de l’année 2016.

Faire défiler vers le haut