Aller au contenu principal

Vous êtes ici

Le SCOT de Thau dessine l’aménagement du territoire tout en protégeant le patrimoine naturel. Il privilégie le développement  (logement, économie) sur des pôles déjà urbanisés pour limiter l’impact environnemental.

 

Trois grands pôles urbains

Le SCOT adapte la croissance démographique et urbaine aux capacités d’accueil du territoire.

Objectifs : structurer le développement et maîtriser l’urbanisation.

L’accueil de population est encadré. Le SCOT fixe un seuil de population maximal de 40 000 habitants supplémentaires d’ici 2030.

En terme de construction de logement, l’idée est simple : moins de constructions sur le bassin versant et plus en ville. L’urbanisation au sein de zones urbanisées est prioritaire par rapport à l’extension urbaine.

Le SCOT définit 3 pôles urbains qui répondent à 40% des besoins en logement y compris sociaux

  • Sète, avec environ 4000 logements prévus dont 1200 sociaux par renouvellement d’environ 40 ha de friches du quartier gare,
  • Un quartier nouveau à Poussan (32 ha, environ 1500 logements) et
  • Une grande opération à Mèze (32 ha, environ 1400 logements).

Ces 2 dernières opérations doivent accueillir environ 1200 logements sociaux qui  permettront de répondre aux besoins sur la partie nord du bassin de Thau.

 

Un développement économique structuré

Le SCOT réaffirme la priorité donnée à la pêche et à la conchyliculture. Il structure l’espace économique et clarifie l’organisation des activités maritimes. L’éparpillement des zones industrialo portuaires laisse la place à une centralisation des activités sur quelques zones délimitées.

Les 3 principaux sites de développement économique sont prévus sur l’aire urbaine sétoise (66% de la population), entre le cœur urbain et l’accès autoroutier de Poussan.

  • Développement d’une nouvelle offre d’accueil d’entreprises en cœur urbain 

        Des exemples :

  1. Entrée Est de Sète par reconquête de 35 ha de friches industrielles
  2. Au nord de Mèze, en continuité des tissus urbains existants, 12 ha sont destinés au développement des zones d'activités
  3. A Poussan, 30 hectares pour des ZAC

 

Ces 3 sites doivent permettre de créer plus de 40% des nouveaux emplois.

 

Une dynamique pour le Port

Le SCOT accompagne la modernisation du port

  • Redéploiement du Port en façade maritime : aménagement du bassin fluvio-maritime et développement des capacités de stationnement

 

  • Organisation des espaces logistiques d’entrée-sortie de flux :

  1.    zone intermodale mer-rail en entrée de Sète 
  2.    zones d’interface mer- route sur Frontignan et Poussan

 

Des déplacements facilités

L’idée est de proposer aux résidents du bassin de Thau une liberté de mouvement grâce à une organisation durable des déplacements.

L’objectif est de passer d’une offre « tout auto » à une offre « tous modes de déplacement »

  • Renforcement des services de transports en commun :

  1.    En cœur urbain avec  la réalisation d’un pôle multimodal de Sète vers Sète Ouest, Frontignan, Balaruc-loisirs et jusqu’à Poussan
  2.    Entre le cœur urbain et Mèze : projet de navettes maritimes
  3.    Entre le cœur urbain et Montpellier : cadencement des TER par la Région entre le pôle multimodal de Sète et Montpellier Saint-Roch).

 

  • Développement des modes de déplacement doux :

  1.   Mise en place d’un réseau cyclable autour du bassin de Thau au service du tourisme durable
  2.   Favoriser la création de cheminements piétonniers

 

En savoir plus :

 SCOT_THAU_synthese nov 2012.jpg

carte transports déplacements.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

A voir aussi