Aller au contenu
Accueil > SCOT de Thau : 5500 habitants supplémentaires sur le territoire entre 2010 et 2015

Partager :

SCOT de Thau : 5500 habitants supplémentaires sur le territoire entre 2010 et 2015

039-img 4616-copie

Dans ses éditions des 12 et 13 janvier 2018, Midi libre revient sur les derniers chiffres publiés par l’INSEE concernant l’évolution démographique sur le bassin de Thau. Ces chiffres attestent d’une croissance modérée avec 5500 habitants supplémentaires accueillis dont 10% de solde naturel (différence entre les naissances et les décès).

Ces taux se situent en deçà des taux enregistrés dans les années 2000 notamment, ce qui va dans le sens de la volonté des élus de réguler la croissance démographique sur le territoire. C’est d’ailleurs l’un des objectifs prioritaires du SCOT, schéma de cohérence territoriale du bassin de Thau adopté à l’unanimité en février 2014.

Protéger l’équilibre environnemental fragile de la lagune de Thau

Interviewé par le quotidien régional, Yves Michel, président du Syndicat mixte du bassin de Thau a précisé que ces chiffres démontraient encore une fois l’attractivité de notre territoire mais rappelé l’importance de bien encadrer cette arrivée de population pour ne pas mettre en péril l’équilibre environnemental fragile de la lagune de Thau notamment et des activités conchylicoles et de pêche qui en dépendent.

Elaboré par le Syndicat mixte du bassin de Thau, le Schéma de Cohérence Territorial de Thau vise à dessiner le visage du territoire pour les 20 ans à venir. Objet d’un suivi régulier, il est actuellement en révision. L’objectif est d’aller au-delà des engagements environnementaux déjà inscrits dans la genèse de ce document pour bâtir un territoire durable et résilient inscrit dans la transition écologique.

Répondre aux nouveaux modes de vie et aux nouvelles façons d’habiter

L’enjeu de cette révision sera aussi de prendre en compte les besoins des habitants et répondre aux nouveaux modes de vie et aux nouvelles façons d’habiter qui découlent des évolutions sociodémographiques de ces dernières années et d’aider à l’adaptation de l’offre vis-à-vis de la demande.

Un dispositif de concertation et d’information à destination des habitants et des associations est mis en place durant toute la procédure. Des registres sont d’ores et déjà à disposition dans les mairies des 14 communes concernées, au siège du Syndicat mixte du bassin de Thau et de Sète agglopôle Méditerranée.

En savoir plus sur la révision du SCOT

 

 

Faire défiler vers le haut