Aller au contenu

Donnons à Thau un avenir responsable

Donnons à Thau un avenir responsable

Accueil > Missions > Favoriser l’économie bleue du littoral > Accompagner les pratiques agricoles durables

Partager :

m-economie

Accompagner les pratiques agricoles durables

Un tiers de la surface du bassin versant est occupé par des espaces agricoles. Le bassin de Thau a la chance de disposer encore de petites exploitations bien végétalisées et cernées d’arbres de haut geais, favorables a la biodiversité. Une raison de plus pour préserver cette activité qui, outre sa fonction nourricière, rend bien des services au territoire.

Des espaces agricoles préservés

Malgré une profession dynamique, le bassin de Thau est marqué par la déprise agricole et les friches ont tendance à gagner du terrain. Cette évolution n’est favorable ni à la profession, ni au développement des circuits courts, ni à la biodiversité (plus diversifiée dans les milieux ouverts que fermés). Le projet sur Thau est donc de maintenir ces surfaces agricoles et d’encourager l’installation de nouveaux exploitants tout en favorisant le lien terre/mer dans la valorisation des produits et l’instauration de circuits courts.

Un accès à l’eau pérennisé

Avec 16% de précipitations en moins en quarante ans, le réchauffement des températures, synonyme de sécheresse plus intenses et des ressources en tension, l’eau est un véritable enjeu pour la pérennité des activités agricoles. Les professionnels en sont bien conscients et savent déjà s’organiser comme à Villeveyrac notamment où agriculteurs et viticulteurs observent avec attention le niveau de la retenue Saint-Farriol, ancienne mine de bauxite dont les galeries inondées sont utilisées pour l’irrigation, pour prendre des mesures préventives. L’arrivée sur le territoire du réseau aqua Domitia devrait permettre d’augmenter les volumes d’irrigation, sans pour autant éviter des restrictions sur cette ressource plus que précieuse. Le SMBT accompagne les agriculteurs dans la prise en compte de leurs besoins à l’échelle du territoire.

Des pratiques vertueuses

A travers sa compétence Natura 2000, le SMBT co-anime avec la Chambre d’agriculture des mesures agro-environnementales pour aider les professionnels à supprimer l’usage des produits phytosanitaires, favoriser l’accueil de la biodiversité sur leurs parcelles et réaliser des économies en eau. Il sensibilise également ces professionnels souvent riverains des cours d’eau à l’entretien de ces milieux aquatiques précieux pour l’épuration de l’eau et la prévention des inondations. Certains professionnels acceptent même que leurs champs servent de zones d’expansion des crues. De même, le SMBT intervient sur la protection des eaux souterraines en attirant les agriculteurs sur l’entretien de leurs forages.

 

 

En actions

favoriser-la-qualite-de-leau-et-des-milieux-natuels-3-copie

Veiller sur la qualité de l’eau et des milieux naturels

Autant sur la qualité de l’eau que sur la conservation des milieux naturels, le SMBT a un rôle de vigie : observer, prendre de la hauteur et élaborer des plans de sauvegarde ou de maintien.

... >
proteger-la-ressource-copie

Economiser et bien gérer la ressource en eau

Essentielle à la vie, l’eau est inscrite dans l’ADN du bassin de Thau. Mettre en adéquation les besoins et les ressources du territoire est une équation complexe. Face à la demande croissante, à la diversité d’usages (consommation courante, agriculture, industrie, thermalisme) et à la raréfaction de la ressource, le SMBT élabore depuis plusieurs année une…

... >
coordonner-entretien-cours-deau3-1

Prendre soin des cours d’eau

Souvent à sec l’été, les rivières de Thau peuvent se transformer en véritables torrents lors d’épisodes pluvieux méditerranéens. Ce régime intermittent a un impact sur le risque inondation, la qualité de l’eau et la présence de déchets dans les milieux. Longtemps laissés à l’abandon, les cours d’eau sont désormais surveillés, entretenus et restaurés.

... >
changement-climatique-credit-villedemarseillan-1

S’adapter au changement climatique

Avec une hausse de 0,5 cm au marégraphe de Sète en vingt ans, l’élévation de la mer est déjà une réalité sur le bassin de Thau. Le manque d’eau, le risque incendie, les tempêtes de plus en plus violentes, les périodes de sécheresse plus longues… s’ajoutent à la liste des conséquences auxquelles le territoire doit…

... >
dcim100mediadji 0136 jpg

Prévenir le risque inondation

Des périodes de sécheresse toujours plus longues, des pluies toujours plus intenses… Cette double « pression atmosphérique » n’est pas sans conséquence pour le bassin de Thau, autant pour les activités économiques que pour les écosystèmes. Le SMBT travaille à améliorer la résilience du territoire pour diminuer les dommages mais aussi permettre un retour à…

... >
activitesrecreatives-copie

Favoriser des activités récréatives et un tourisme respectueux de l’environnement

Lié à l’héliotropisme, au thermalisme, à la plaisance ou aux croisières, le tourisme contribue largement à l’économie du bassin de Thau mais pour se maintenir et se développer, il doit s’inscrire dans un objectif de protection de ce territoire de grande vulnérabilité environnementale.

... >
coordonner-et-evaluer-l-action-publique-2-1

Coordonner et évaluer l’action publique

Agir de façon concertée en intégrant les enjeux écologiques, économiques et environnementaux de chaque action est la marque de fabrique du SMBT. Chargé de protéger le territoire de Thau, il anime, coordonne et évalue des programmes d’actions ambitieux impliquant les collectivités, les partenaires techniques, financiers et scientifiques, les entreprises, les professionnels de la pêche et…

... >
Faire défiler vers le haut