Aller au contenu
Accueil > Le Bassin de Thau cité en exemple pour la gestion intégrée de son littoral

Partager :

Le Bassin de Thau cité en exemple pour la gestion intégrée de son littoral

Interface entre la terre et la mer, les régions littorales concentrent de nombreux enjeux. Concilier  changement climatique, attractivité, activités économiques et bon état écologique n’est pas une équation facile à résoudre sur ces territoires. Afin d’identifier les outils de gestion intégrée les plus pertinents et les pratiques les plus efficaces, le ministère de la transition écologique et de la solidarité a commandé une étude au Cerema*. Livrés en mars 2020, les résultats de cette étude, à laquelle le SMBT a participé, mettent en lumière la dynamique enclenchée sur le bassin de Thau.

Ce territoire est en effet le premier de métropole à avoir intégré un volet littoral et  maritime (VLM) à son SCOT** en 2014. Faisant suite au Schéma de mise en valeur de la mer (SMVM), ce volet mer, porté par le SMBT, confirme la priorité accordée aux activités de pêche et cultures marines. Il précise aussi le rôle du port, en accompagnant son rayonnement et son intégration au milieu urbain.

Traduites dans les documents d’urbanisme locaux, les préconisations du volet littoral contribuent à une gestion plus cohérente des espaces littoraux et maritimes. Fruit d’une longue maturation (9 ans se sont écoulés entre le lancement de la procédure et son adoption), ce volet littoral a aujourd’hui valeur d’exemple. « Grâce à une concertation forte avec les professionnels de la mer, les attentes des usagers ont pu être entendues, les problématiques potentielles anticipées et la satisfaction de chacun obtenue, stipule le rapport. Par conséquent, en 2020, alors que le SCOT est en révision, les élus souhaitent maintenir ce volet littoral et maritime avec des ambitions à l’horizon 2040. » Ce futur SCOT révisé devra notamment mettre en oeuvre la transition écologique et la résilience du territoire. Logements, risques naturels, tension sur l’économie littorale, pandémie, érosion de la biodiversité… L’aménagement du territoire sera pensé pour faire face aux crises du futur. Afin de mener à bien cet immense chantier, dont la feuille de route sera tracée par le contrat de transition écologique (CTE), l’expertise citoyenne sera sollicitée. L’objectif étant de concevoir un urbanisme adapté aux besoins du quotidien. L’enjeu est de taille, car c’est l’avenir du territoire pour les 20 prochaines années que le SCOT va dessiner avec à la clef un Projet d’Aménagement Stratégique (PAS).

*Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement.

**Le Schéma de Cohérence Territoriale du Bassin de Thau couvre les 14 communes de Sète agglopôle Méditerranée.

*** Gestion Intégrée des Zones Côtières

Pour en savoir plus : https://www.cerema.fr/fr/projets/gestion-integree-espaces-maritimes-retour-schemas-mise

Faire défiler vers le haut