Aller au contenu
Accueil > Espaces verts sans pesticides : les Sétois majoritairement satisfaits

Partager :

Espaces verts sans pesticides : les Sétois majoritairement satisfaits

044-fleurs-grd1-1 0

Suite à la mise en place du programme Vert Demain, la Ville de Sète a mené une enquête auprès de la population pour recueillir son ressenti sur la suppression des pesticides dans l’entretien des espaces verts. Les Sétois se disent majoritairement satisfaits et adhèrent à l’objectif du projet. Pour autant, des réticences subsistent face à la présence d’herbe dans les espaces publics.

210 personnes ont participé à l’enquête de satisfaction menée par la Ville de Sète du 26 septembre au 5 octobre 2017  sur l’entretien des espaces verts et des voiries. Malgré une importante communication réalisée par la ville, les personnes interrogées n’ont majoritairement pas relevé de changement dans les espaces verts. Ils sont plus nombreux à avoir observé un changement sur les bords de rue. Depuis l’arrêt de l’utilisation des pesticides, l’herbe réapparaît en effet ponctuellement sur les trottoirs sétois. Ceci s’explique par l’augmentation de la charge de travail des agents qui, en l’absence de produits désherbants, doivent intervenir plus fréquemment pour obtenir le même résultat visuel qu’auparavant.

L’herbe en ville : un sujet à discussions

L’herbe en ville reste un sujet à discussions. Lorsqu’on leur demande de choisir entre des photos de rues plus ou moins enherbées, les Sétois optent à 51% pour des espaces entièrement nus, 49% tolérant une herbe naissante ou des fleurs sauvages au pied des murs. Cette opinion évolue lorsque les répondants sont sensibilisés aux dangers de l’utilisation des pesticides pour la santé et la biodiversité des espaces naturels environnants et notamment celle de  la lagune de Thau. A la suite de ces échanges, 73% déclarent reconsidérer leur position et sont moins réticents à la présence d’herbes sur les espaces publics.

Economiser l’eau d’arrosage

L’économie en eau d’arrosage est le 2e objectif prioritaire du programme Vert Demain. Pour la grande majorité des personnes interrogées, c’est aussi un enjeu fort. 78% des personnes enquêtées considèrent qu’économiser l’eau est très important. Malgré tout, les 2/3 de ces personnes disent regretter les pelouses, cette couverture végétale pourtant peu adaptée à notre climat et très consommatrice en eau.

A Sète, la Ville s’est engagée de longue date dans un programme de réduction de la consommation en eau grâce à des systèmes d’arrosage intelligents, la plantation d’espèces méditerranéennes mais aussi par la requalification de certains espaces. A titre d’exemple, la suppression de 40% des espaces engazonnés de l’avenue Jean Monnet permet à la Ville d’économiser 380m3 d’eau chaque année.

Mettre en oeuvre le programme Vert Demain

La Ville de Sète a rejoint le programme Vert Demain en 2014. Ce programme animé par le Syndicat mixte du bassin de Thau dans le cadre de la préservation du site Natura 2000 « Etang de Thau » est partagé par toutes les communes du bassin de Thau. Il vise à réduire l’usage des pesticides dans l’entretien des espaces verts et des voiries en ville ainsi qu’à inciter les communes à réaliser des économies d’eau.

Les communes bénéficient pour sa mise en place d’aides financières de l’Europe, l’Etat, l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse et la Région Occitanie.

Cette enquête montre la nécessité de poursuivre la communication auprès des habitants sur la mise en œuvre de ce programme. L’herbe en ville ne fait pas encore l’unanimité, mais lorsque les causes récentes de son apparition sont expliquées, elle semble mieux acceptée, voire même appréciable.

 

 

 

Faire défiler vers le haut