Aller au contenu principal

 Mieux connaître, anticiper et limiter les risques d’inondation, par ruissellement, débordement ou submersion, tel est l’objectif de la SLGRI (Stratégie Locale de Gestion des Risques d’Inondation) que pilote le SMBT depuis 2017. Dans le sillage de ces études, fort utiles dans la gestion du risque sur le bassin versant de Thau et d’Ingril, l’élaboration d’un PAPI (Programme d’Actions de Prévention des Inondations) vient d’être lancée. Le premier comité de pilotage s’est tenu le 11 mai dernier à Gigean. Orchestré par le SMBT, porteur de la démarche avec les services de la DDTM*, il a rassemblé l’ensemble des acteurs et parties prenantes (communes, agglomérations, Département, Région, Agence de l’eau, services de secours, syndicats…).

S’appuyant sur la cartographie et la modélisation des risques et des enjeux réalisées dans le cadre de la SLGRI, ce "PAPI d’intention"** vise à définir un plan d’actions collectif pour gérer les situations de crise mais aussi diminuer la vulnérabilité au risque inondation : prévisions et surveillance, communication et partage de la connaissance, adaptation des documents d’urbanismes, diagnostic de vulnérabilité des bâtiments, mitigation…

Conçue par les acteurs locaux, cette feuille de route sera évaluée et le cas échéant améliorée par un comité technique, avant d’être instruite et labellisée par les services de l’Etat. Prévue fin 2021/ début 2022, cette labellisation permettra de mobiliser des aides financières** pour la réalisation des actions préconisées. Par exemple, la mise en place de repères de crue, de système d'avertissement, l'acquisition de biens à risques, la formation d'élus, l'évaluation de bâtiment ou encore la réalisation de travaux visant à limiter les ruissellements. Une vaste concertation va ainsi être orchestrée en 2021 afin de recenser les actions à intégrer au PAPI,  avec mise en œuvre planifiée en 2022 et 2023.

*Direction départementale des territoires et de la mer

**Désormais intitulé PEP pour Programme d’études préalables

**Fonds structurel de prévention des risques naturels majeurs, avec des financements possibles de la Région Occitanie et du Département de l’Hérault sur certaines actions ciblées.