Aller au contenu principal

Faire naître des projets de transformation ambitieux et fédérateurs destinés à améliorer la qualité de vie des habitants et augmenter la durabilité des territoires, voici les attendus de l’appel à projet « Territoires d’innovation » lancé par l’Etat en 2018. Le Syndicat mixte du bassin de Thau  a participé à cet appel à projets aux côtés de la Région Occitanie dans le cadre du programme Littoral +, qui figure parmi les 24 projets retenus au plan national.  Le territoire de Thau va donc devenir un laboratoire d’expérimentation des projets innovants en lien avec la transition écologique. 

« Pour répondre aux enjeux liés au changement climatique, le bassin de Thau a choisi de mettre le cap sur l’innovation.  Scientifiques, collectivités, partenaires publics et privés, usagers et société civile vont être réunis dans une plateforme d’innovation territoriale », annonce le président Yves Michel. Objectif : faire naître et expérimenter des projets en faveur de la transition écologique des territoires littoraux.

Les défis à relever sont nombreux : trouver des solutions pour faire face aux enjeux de demain dans les domaines de la gestion de l’eau, l’adaptation aux risques littoraux, les nouvelles pratiques agricoles, le soutien aux activités halieutiques…

La plateforme d’innovation va servir de levier pour toutes les entreprises porteuses de solutions nouvelles dans ces domaines. Elles vont pouvoir tester et expérimenter leurs services environnementaux avant de se lancer dans la commercialisation. 

L’écosystème de la plateforme qui regroupe des acteurs scientifiques, publics, privés mais aussi issus de la société civile sera particulièrement favorable pour expérimenter toutes sortes de services. 

Au plan financier, la plateforme bénéficie pour son fonctionnement de financements issus de l’appel à projet de l’Etat, des contributions des entreprises membres et des apports des collectivités locales. 

Des projets déjà en lice :
Des entreprises et des collectivités sont déjà positionnées pour initier des services innovants.

A titre d’exemple :
- La société Akuoenergy et son projet Ostéinergie d’installation de panneaux photovoltaïques sur les tables conchylicoles pour produire de l’électricité verte et également fournir une aide aux exploitations soumises aux effets du changement climatique.

- Le projet lié à la gestion dynamique des risques littoraux. Dans la continuité des outils numériques déjà développés pour simuler les inondations (par ruissellement, débordement ou submersion), le SMBT et ses partenaires scientifiques veulent créer un dispositif encore plus performant, intégrant des paramètres sur l'érosion côtière. L'objectif de ce système ultramoderne (station de mesures, suivi satellitaire, vidéo, radar haute fréquence, prévision par modélisation...) est de pouvoir prévenir en temps réel les risques littoraux.