Aller au contenu principal

CTE du territoire de Thau – 2020-2023

Action 1 – La création d’une plateforme d’innovation sur le bassin de Thau
(3 013 000 €), portée par le Syndicat mixte du bassin de Thau
Description de l’action : Le projet consiste à créer une plateforme d’innovation centrée usagers (Lab Thau), rassemblant une communauté d’acteurs divers (collectivités, entreprises, recherche, société civile) et comprenant une plateforme numérique de traitement et d’analyse de données.
Objectif de l’action : Mettre en œuvre des démonstrateurs de services environnementaux innovants (8 démonstrateurs prévus).

Action 2 – L’organisation de la participation citoyenne dans l’animation du contrat
(164 000 €), portée par le Syndicat mixte du bassin de Thau
Description de l’action : Le projet consiste à créer un réseau d’acteurs et de citoyens engagés dans la transition écologique, une plateforme numérique d’initiative citoyenne et organiser des évènements citoyens.
Objectif de l’action : Promouvoir l’implication citoyenne dans l’animation du contrat et de ses actions.

Action 3 – La reconquête des friches industrielles et urbaines du territoire de Thau
(12 690 000 €), portée par Sète agglopôle méditerranée, Société anonyme d'économie mixte d’Équipement du littoral de Thau (SA ELIT), communes
Description de l’action : Le projet consiste à engager les études et travaux nécessaires à la réhabilitation des friches urbaines et industrielles du territoire de Thau, territoire d’industrie.  
Objectif de l’action : Engager la requalification d’espaces en friches et/ou pollués et limiter la consommation d’espaces naturels et agricoles. 

Action 4 – L’étude de faisabilité de l’aménagement durable de la zone stratégique de Poussan
(50 000 €), portée par la Région Occitanie
Description de l’action : Le projet consiste à étudier les conditions de faisabilité d’un projet stratégique de développement portuaire sur la commune de Poussan, pouvant s’intégrer dans un projet plus global mixant les fonctions habitat, économique, agricole, environnemental.
Objectif de l’action : Favoriser le développement du port de Sète, vecteur de création d’emplois, et la mise en œuvre d’un projet intégré sur la zone stratégique de Poussan.

Action 5 – Le développement portuaire en faveur du report modal
(26 000 000 €), portée par la Région Occitanie, l’EPR Port Sud de France et VNF
Description de l’action : Le projet consiste à poursuivre la politique régionale de développement économique portuaire en favorisant le report modal grâce au soutien des modes alternatifs au tout routier et à une plateforme multimodale.
Objectif de l’action : Décongestionner les autoroutes et diminuer les émissions globales liées au transport de marchandises.

Action 6 – L’expérimentation de navettes maritimes sur la lagune de Thau
(524 840 €), portée par Sète agglopôle méditerranée
Description de l’action : Le projet consiste à expérimenter un transport maritime sur la lagune de Thau.
Objectif de l’action : Pérenniser le service et renforcer le maillage de la desserte du territoire en transport collectif.

Action 7 – La réduction de l’exposition aux risques naturels face aux épisodes méditerranéens
(24 880 000 €), portée par le Syndicat mixte du bassin de Thau, Sète agglopôle méditerranée et la Région Occitanie
Description de l’action : Le projet consiste à créer un dispositif d’avertissement des risques d’inondation, submersion et érosion en cas de phénomènes méditerranéens (gestion conjoncturelle) et réaliser un programme de travaux prioritaires sur la base d’une stratégie de la résilience (gestion structurelle).  
Objectif de l’action : Optimiser la gestion conjoncturelle et structurelle des risques naturels sur un territoire littoral. 

Action 8 – Le développement de solutions innovantes de protection littorale intégrées dans l’environnement
(400 000 €), portée par Sète agglopôle méditerranée
Description de l’action : Le projet consiste à expérimenter des solutions innovantes de protection littorale intégrées dans l’environnement et susceptibles de participer à la préservation de la biodiversité sur le site de l’atténuateur de houle déployé sur le Lido de Sète à Marseillan.
Objectif de l’action : Créer sur le territoire un pôle de ressource et d’expertise de l’ingénierie douce en protection littorale de type géotubes.

Action 9 – Protection et restauration du site de Maldormir : engagement d’un protocole de territoire en partenariat avec l’EPF 
(aucun coût identifié à ce stade), portée par l’Etat, la commune de Marseillan et le Syndicat mixte du bassin de Thau
Description de l’action : Le projet consiste à engager un protocole de territoire sur le site emblématique de Maldormir à Marseillan
Objectif de l’action : Reconquête d’un secteur cabanisé afin de diminuer sa vulnérabilité au risque, préserver sa valeur écologique et améliorer la qualité de l’eau de la lagune de Thau.

Action 10 – L’élaboration d’un plan de sécurisation de l’alimentation en eau du bassin de Thau
(100 000 €), portée par le Syndicat mixte du bassin de Thau
Description de l’action : Le projet consiste à proposer un plan de sécurisation de l’alimentation en eau du bassin de Thau à l’échelle du SAGE de Thau-Ingril à une échéance 2040 en lien avec les territoires voisins, à l’aide d’un outil besoins/ressources actualisable.
Objectif de l’action : Sécuriser l’accès à l’eau douce de l’ensemble des usages du périmètre du SAGE selon le principe d’équité territoriale.

Action 11 – Ostréinergie : le photovoltaïque au service de la résilience des activités conchylicoles et du développement des ENR
(256 000 000 €), portée par Akuo Energy
Description de l’action : Le projet consiste à expérimenter puis, en fonction des résultats de l’expérimentation, déployer l’installation de panneaux photovoltaïques sur les tables conchylicoles de la lagune de Thau.
Objectif de l’action : Apporter aux exploitants conchylicoles une solution aux problématiques de réchauffement et d’anoxie des eaux lagunaires et développer un site de production d’énergie solaire décentralisé et novateur.

Action 12 – Le développement de l’agritourisme dans les mas conchylicoles : étude de faisabilité d’un ou de plusieurs projets pilotes
(60 000 €), portée par le Syndicat mixte du bassin de Thau
Description de l’action : Le projet consiste à engager une étude de faisabilité pour identifier sur le territoire de Thau des zones conchylicoles prêtes à tester une spécialisation allant dans le sens de la diversification d’activités tout en garantissant la vocation de production conchylicole.
Objectif de l’action : Favoriser la résilience de la conchyliculture grâce à la diversification et aux circuits courts

Action 13 – La construction d’un Réseau d’Observation Lagunaire (ROL)
(180 000 €), portée par le Syndicat mixte du bassin de Thau
Description de l’action : Le projet consiste à mettre en place un réseau d’observation de l’écosystème lagunaire sur Thau en tenant compte de ses différentes composantes (bassin versant, lagune, élevages).
Objectif de l’action : Gérer les apports à la lagune et les pratiques d’élevage et garantir un niveau de production conchylicole adéquat respectant les indicateurs environnementaux de suivis.

Action 14 – La restauration des fonctionnalités écologiques des milieux aquatiques
(180 000 €), portée par le Syndicat mixte du bassin de Thau
Description de l’action : Le projet consiste à engager les études stratégiques nécessaires pour engager les travaux prioritaires de restauration des fonctionnalités des milieux aquatiques (cours d’eau et zones humides) à l’échelle du bassin versant de la lagune de Thau.
Objectif de l’action : Lutter contre les inondations, améliorer la qualité de l’eau et maintenir la biodiversité (GEMAPI).