Aller au contenu principal

Permettre la croissance d'une économie bleue durable et favoriser la prospérité des communautés côtières. Tel est l'objectif du programme DLAL Feampa*, relancé par l'Europe, l’Etat français et la Région Occitanie pour la période 2021-2027. Le SMBT pilote déjà ce dispositif depuis 2016 sur Thau et sa bande côtière, avec près d'1,7 millions d'euros (dont 40% de fonds européens) injectés dans la pêche et les cultures marines. Candidat à l'animation de ce nouveau programme, le syndicat mixte vient de déposer un premier dossier à la Région Occitanie, organisme intermédiaire de gestion.

L'objectif du SMBT est de poursuivre et amplifier la dynamique enclenchée sur le bassin de Thau et sa bande côtière où de nouveaux outils et pratiques de capture, élevage et commercialisation ont pu voir le jour. Les liens tissés entre professionnels, collectivités, scientifiques et associations ont en effet favorisé l'émergence de 31 projets. Derniers en date : la création d'un atelier de cuisine et dégustation sous la criée d'Agde, le lancement d'une étude de faisabilité pour valoriser les déchets de poissons par l'élevage de crevettes ou encore le recyclage des filets de pêche par le Cépralmar.

Si dans le nouveau programme DLAL Feampa, le champ d'action va être élargi à l'économie bleue (plaisance, nautisme, tourisme balnéaire, sports de pleine nature), le SMBT entend bien continuer à donner la priorité aux filières pêche et cultures marines, tout en maillant les différents usages pour limiter les conflits potentiels.

Le périmètre du dispositif, qui couvre actuellement 18 communes (14 de Sète Agglopôle Méditerranée et 4 de la Communauté d'Agglomération Hérault Méditerranée) devrait aussi être agrandi. Il est ainsi prévu d'intégrer Vias et Portiragnes (communes littorales de la CAHM) voire l'intégralité des 26 communes du SAGE** et certaines, extra territoriales, qui abritent des filières halieutiques comme Valras, Vendres, Palavas ou Carnon et dont les professionnels n’ont pas à ce jour bénéficié de l’accompagnement du DLAL.

*Le DLAL (Développement Local porté par les Acteurs Locaux) est une des mesures du Feampa (Fonds européen pour les affaires maritimes, la pêche et l'aquaculture).

**SAGE : Schéma d'amégament et de gestion des eaux