Aller au contenu
Accueil > Balade à trois voix à la découverte des pratiques agricoles favorables à la biodiversité

Partager :

Balade à trois voix à la découverte des pratiques agricoles favorables à la biodiversité

03-capture-d’écran-2020-03-31-à-17 47 19

Le Syndicat mixte du bassin de Thau, gestionnaire du site Natura 2000 de la plaine de Villeveyrac-Montagnac a organisé samedi 7 mars une visite pour sensibiliser aux liens entre pratiques agricoles et biodiversité. Animée par la LPO Hérault, cette animation a conquis son public.

Ils étaient une petite dizaine samedi 7 mars à emboîter le pas de Léo Rouquairol, viticulteur à Villeveyrac, de Thomas Marchal, naturaliste de la LPO et de Camille Pfleger, animatrice du site Natura 2000 au SMBT. Cette balade à trois voix à travers les parcelles de l’agriculteur, visait à montrer comment des pratiques vertueuses pouvaient favoriser la présence d’espèces d’oiseaux protégées.

Sur la plaine de Villeveyrac-Montagnac, l’alternance de petites parcelles agricoles et de garrigues, ponctuées de bosquets, de haies, d’alignement d’arbres, de fossés et d’anciens murets constituent un véritable refuge pour les oiseaux. Outre leur intérêt paysager, ces éléments fournissent des lieux de nidification et servent aussi de garde manger (insectes, reptiles, petits mammifères). L’autre particularité de cette plaine, est le recolinisation spontanée du Faucon crécerellette, qui profite des rives ouvertes des toitures des villages pour nicher en colonie, apres avoir été quasi menacé d’extinction dans les années 80.

Pour assurer le maintien voire l’amélioration des enjeux de biodiversité du site, dont 60% de la surface est agricole, les acteurs du secteur s’engagent. En coopérative ou de façon indépendante, les viticulteurs s’investissent dans des pratiques agro-environnementales (certification à l’appui pour certains : Bio, HVE ou Terra Vitis). Une vingtaine d’entre eux a ainsi bénéficié d’aides financières de l’Europe via Natura 2000 grâce au dispositif MAEC (Mesures Agro-Environnementales et Climatiques). Concrètement, cela se traduit par l’abandon partiel ou total des produits phytosanitaires, l’entretien d’éléments paysagers et l’accueil de la faune auxiliaire (chauve-souris). Les éleveurs participent également par l’entretien de « pelouses » et de garrigues.

La visite très instructive s’est clôturée par un relâché de deux milans royaux du centre de soin de la LPO de Villeveyrac. Un deuxième rendez-vous s’est déroulé samedi 14 mars à Montagnac. Accueillie par Cathy Do, vignerrone productrice de vin bio, la douzaine de participants a profité d’échanges tout aussi instructifs. Amoureuse de la nature, Cathy Do a donné à ses vins le nom d’espèces classées Natura 2000.

Le site Natura 2000 de la plaine de Villeveyrac-Montagnac

La plaine de Villeveyrac- Montagnac s’étend sur plus de 5 500 ha. Elle est classée site Natura 2000 car elle abrite de nombreuses espèces d’oiseaux rares dont 14 sont reconnues d’intérêt communautaire.

Pour rappel, Natura 2000 est le réseau des sites naturels les plus remarquables d’Europe, identifiés pour la rareté ou la fragilité des espèces et des milieux naturels qu’ils rassemblent. Pour chaque site, un plan de gestion est élaboré en concertation avec les acteurs locaux. L’objectif est de concilier les enjeux socio- économiques du territoire avec la préservation de sa richesse écologique.

Faire défiler vers le haut