Aller au contenu
Accueil > Aider les acteurs économiques à se mettre au vert

Partager :

Aider les acteurs économiques à se mettre au vert

camping-2

Economiser l’eau, limiter les pollutions et l’usage de produits phytosanitaires, c’est le leitmotiv du SMBT. Après avoir accompagné toutes les communes du territoire dans ce virage vertueux, grâce au programme « Vert demain »*, le syndicat veut aujourd’hui élargir la démarche aux acteurs économiques. Une croisade que va mener Nathan Cima, étudiant en master 2 de « Droit et gestion de l’environnement et du développement durable ». Arrivé au SMBT mi mars pour un stage de 5 mois, le jeune homme entend promouvoir les pratiques éco-responsables, y compris dans la gestion des déchets, auprès des campings, « souvent installés en bord de mer ou de lagune » mais aussi du port de Sète et des gestionnaires d’infrastructures routières et ferroviaires.

Adhésion au programme Vert Demain, au label « 0 Phyto » ou aux chartes d’éco-gestes, campagne d’affichage, mise en place de consignes ou de compost… De nombreux outils et dispositifs peuvent aider les entreprises à se mettre au vert. « Mon rôle est de les informer et les orienter vers les services (Région, Agglo, communes, Agence de l’eau…), les plus à même de répondre à leurs exigences techniques et financières », précise Nathan. En marge de la sensibilisation de terrain, quelque peu ralentie par le contexte sanitaire, l’étudiant va aussi réaliser un guide de bonnes pratiques destiné aux citoyens et acteurs respectueux de la ressource en eau. Un outil qui viendra étoffer les passerelles déjà tendues par le SMBT vers les entreprises et les particuliers, via l’application et la page Facebook  «Jardiner autour de Thau».

*Financé au départ par l’Agence de l’eau (à hauteur de 80%), le programme Vert demain est animé par le SMBT depuis 2013.

Faire défiler vers le haut