Aller au contenu principal

Vous êtes ici

Une urbanisation maîtrisée

Durant les 50 dernières années, le territoire de Thau a connu une très forte urbanisation.

Cet étalement urbain a entraîné une consommation importante d’espaces naturels.

Pour préserver l’environnement et l’économie, le Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) donne un coup de frein à la croissance démographique pour les 20 prochaines années. Il organise aussi le développement du territoire.

 

La fin de l’urbanisation galopante

15 % du littoral de Thau est urbanisé contre 11% en moyenne sur les autres littoraux français.

Cette urbanisation a accompagné la généralisation de la maison individuelle.

Dans certaines communes, 100% des logements construits depuis les années 70 sont des maisons individuelles.

L’urbanisation a multiplié les lotissements autour des villes puis autour des villages en grignotant les espaces agricoles.

Ce développement a engendré des problèmes de déplacement, d’assainissement, de pollution.

 En chiffres :
  • 15% du territoire de Thau urbanisé contre 11% en moyenne sur les autres littoraux français.
  • 85% du développement s’est fait dans les petites communes (de1990 à 2010).
  • 2000 ha d’espaces agricoles et naturels urbanisés de 1981 à 2005. 1/3 du vignoble.

Limiter l’accueil de population

Le SCOT donne une limite de 40 000 habitants supplémentaires accueillis d’ici 2030 sur les 14 communes du SMBT.
La population totale du territoire atteindra alors les 160 000 habitants.
La répartition de cette nouvelle population est définie en fonction de la capacité d’accueil de chaque commune (équipements, services, réseaux).
Ces objectifs devront être respectés pour chaque commune.

et organiser le développement

Les principes :

  • Priorité aux constructions de logements dans des zones déjà urbanisées pour limiter la consommation d’espace.
  •  Fixer des objectifs de production de logements socialement accessibles.
  •  Intensifier l’urbanisation autour des axes de transport en commun.
  •  Densifier le développement autour des centralités urbaines du territoire. 

A voir aussi