Aller au contenu principal

Vous êtes ici

Un territoire d'exception

Avec une lagune de plus de 6800 hectares, le territoire de Thau présente un intérêt patrimonial majeur.

La santé de ces milieux naturels conditionne l’avenir de la pêche et de la conchyliculture. Une double importance économique et écologique qui fait de la préservation un enjeu de premier plan.

Un patrimoine naturel à préserver

Les milieux lagunaires sont de véritables réserves  naturelles et de production biologique. Leur richesse a favorisé le développement économique du territoire : pêche, conchyliculture, thermalisme.

La qualité des eaux est essentielle, notamment pour la conchyliculture.

Mais les espaces naturels sont vulnérables et fragilisés par la pression démographique.

L’enjeu sur ce territoire est donc de maintenir une activité économique forte tout en protégeant les ressources naturelles

Des  programmes d’actions

Dans les années 90, la conchyliculture est victime d’une grave crise sanitaire. C’est l’heure des premières actions pour améliorer la qualité des eaux de la lagune.

Plusieurs Contrats de lagune sont successivement mis en œuvre.  Ce sont des programmes de travaux qui ont pour but de rénover les systèmes d’assainissement, souvent à l’origine des pollutions.

Des résultats ont été atteints. Mais les efforts doivent être poursuivis pour une gestion durable des ressources en eau et des espaces naturels.

Pour répondre aux enjeux du territoire, un programme d’actions globales est approuvé en 2012 par l’ensemble des acteurs qui interviennent sur le territoire de Thau. Il traite ensemble des problématiques liées à l’aménagement du territoire, la gestion de l’eau et l’environnement dans un souci de cohérence. Il s’agit du Contrat de gestion intégrée du territoire de Thau qui prévoit sur 6 ans plus de 500 millions d’euros d’investissement sur le territoire.

A voir aussi