Aller au contenu principal

Le programme d’actions du Contrat de gestion intégrée du territoire de Thau s’étale de 2012 à 2018 en plusieurs phases.

La 1ère convention d'application  2012 à 2014 s'est achevé avec prés de 70% de réalisation

La nouvelle convention d'application 2015-2018 est en cours de signature. Celle-ci s'annonce plus ambitieuse que prévu avec un programme d'action de 446 millions d'euros. 

Ce contrat vise à répondre aux problématiques et enjeux du territoire pour lui construire un avenir responsable. L’essentiel des actions est en lien avec l’aménagement du territoire et la gestion de l’eau.

 

Les orientations

Le Contrat se décline en 4 orientations stratégiques

Partager les espaces et les ressources 

Les enjeux :

  • Réussir une gestion équilibrée de l’eau grâce à une approche globale

    L’eau est une ressource indispensable, le support des activités économiques traditionnelles et le cadre d’une biodiversité remarquable. L’eau est une ressource fragilisée par les pressions liées aux usages et à l’urbanisation.

    Garantir une gestion durable des ressources en eau est un défi majeur à relever.

  • Assurer la protection des espaces naturels et agricoles

    Réservoirs de biodiversité, ces espaces contribuent à préserver la qualité de vie des habitants et la valeur paysagère du territoire. Ils sont cependant menacés par le développement urbain. Les choix en matière de développement et d’aménagement doivent tenir compte des impacts possibles sur le fonctionnement écologique et hydraulique du bassin versant et des masses d’eau et sur le maintien de la qualité paysagère et écologique des sites.

    Le défi consiste à maîtriser le développement du territoire pour préserver son capital environnemental.

    Les actions prioritaires :
     

  • Améliorer le fonctionnement des systèmes d’assainissement
  • Bien gérer les ressources en eau
  • Lutter contre les pollutions des milieux aquatiques
  • Préserver etrestaurer les zones humides, les cours d’eau
  • Protéger et réhabiliter les espaces sensibles (lidos)

 

En chiffres

202 M€ consacrées à la protection des espaces et des ressources

Dont 141 M€ pour améliorer le fonctionnement des systèmes d’assainissement

 

  

Organiser le développement de la mobilité

L’enjeu :

Organiser la mobilité sur le territoire et privilégier une offre alternative à la voiture.

L’essor démographique s’est traduit par un étalement urbain ; la création de zones d’habitat éloignées des centres villes a entraîné une augmentation des besoins de transport.

Il est donc nécessaire de repenser la mobilité sur le territoire. Une mobilité plus sûre, plus performante et moins polluante.

Les actions prioritaires :

  • Développer les modes de circulation doux
  • Organiser la desserte de zones urbaines avec des transports en commun performants
  • Expérimenter des systèmes de transport en commun innovants
  • Aménager des pôles multimodaux

 

Développer durablement les activités

L’enjeu :

Favoriser le développement des activités économiques traditionnelles de la lagune.

Les ressources propres du bassin de Thau ont permis  une présence forte des activités traditionnelles, liées aux spécificités du territoire  (pêche, conchyliculture, thermalisme, activités portuaires). Ces activités sont confrontées à des crises et des restructurations. Essentielles pour l’économie et l’identité du territoire, elles doivent être pérennisées.

Les actions prioritaires :

  • Renforcer les activités maritimes du territoire
    Ex : création de sites de mise à l’abri des coquillages, développement du port de Sète-Frontignan
  • Garantir l’avenir d’une agriculture littorale
  • Créer du lien entre les filières

 

  

Mettre en œuvre un modèle de Gouvernance

L’enjeu :

Développer une gestion globale et concertée à l’échelle du territoire de Thau.

Pendant longtemps, le territoire de Thau, comme beaucoup d’autres, a été géré par des politiques sectorielles, cloisonnées.

Ces politiques n’ont pas été suffisamment mesurées ni confrontées aux attentes des populations et des partenaires.

Pour assurer une gestion globale des politiques menées sur le territoire, l’organisation du Contrat de gestion intégrée du territoire de Thau est basée sur un modèle de gouvernance innovante.

Les instances créées pour la gestion et le suivi de ce contrat privilégient la concertation et l’évaluation des actions.

Les actions prioritaires :

  • Rassembler au sein d’une même structure les acteurs du territoire autour d’un projet commun
  • Coordonner les programmes d’actions et les évaluer
  • Développer un outil de gestion et de suivi du milieu lagunaire (programme Oméga Thau)

 

En savoir plus :

Convention d'application 2015-2018

A voir aussi