Aller au contenu principal

Modification n°1 du SCOT

Pourquoi modifier un SCOT ?

Le SCOT n'est pas un document immuable, il peut et doit évoluer. Son périmètre et son contenu peuvent changer, en fonction des évolutions juridiques, économiques, démographiques, de l’émergence de projets d’aménagement non prévus au moment de l’approbation du SCOT. » 

« Le SCoT, un projet stratégique partagé pour l’aménagement durable d’un territoire », 4 juillet 2013,  Ministère de l’égalité des territoires et du logement.


Le SCOT du Bassin de Thau

Le SCOT du Bassin de Thau a été approuvé le 4 février 2014. Son périmètre compte actuellement 14 communes regroupées dans 2 EPCI. 

Les élus ont adoptés à l'unanimité le projet de modification du Schéma de Cohérence territoriale de Thau. Le document sera soumis à enquête publique du 23 novembre au 23 décembre 2016. 

Les communes du bassin de Thau sont en cours d’élaboration de leur Plan Local d’Urbanisme. La mise en compatibilité de ces documents d’urbanisme avec le projet d’aménagement du territoire adopté à l’unanimité en février 2014 a notamment motivé le lancement d’une modification du Schéma de Cohérence Territoriale.

Votée à l’unanimité par le Comité syndical mardi 25 octobre, cette modification va permettre de rendre plus lisible le document, de renforcer la protection des ressources en eau du territoire, de faciliter l’implantation de nouvelles exploitations agricoles et d’apporter certains compléments utiles aux communes.

Elle s’inscrit pleinement dans les objectifs du schéma de cohérence territoriale qui fixe une feuille de route ambitieuse pour les vingt années à venir. La ligne de conduite   est   claire :   accompagner   le développement du territoire tout en préservant son environnement en divisant notamment  la   consommation  d’espace par deux. Car à Thau plus qu’ailleurs, seule une maîtrise de l’urbanisation permettra de garantir un avenir serein aux activités économiques traditionnelles du bassin.
 

Concillier protection de l'eau et aménagement du territoire 

Structure porteuse du SCOT et du SAGE*, le Syndicat mixte du bassin de Thau travaille au quotidien à rendre compatibles ces documents de planification d’une importance primordiale pour le territoire. Ainsi, le SCOT de Thau intègre d’ores et déjà les enjeux du SAGE qui sera soumis à enquête publique dans les prochains mois. La protection de la lagune de Thau et des activités traditionnelles de pêche et de cultures marines mais également la sécurisation de l’alimentation en eau du territoire sont au cœur des préoccupations.

*SAGE : Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux

 

Les modifications d’ordre général

Le document modifié intégre plusieurs évolutions :

  • La protection de la ressource en eau avec l’inscription de nouvelles zones de sauvegarde pour Issanka et le Nord de Villeveyrac
  • Les implantations agricoles avec des possibilités élargies d’installation pour les communes de Montbazin, Gigean et Villeveyrac
  • Un assouplissement du principe de localisation préférentielle des zones aménageables. Le SCOT devant fournir de grandes orientations, les communes pourront définir d’autres localisations que celles retenues.

 

Les modifications localisées

  • La  ZACOM  de  Balaruc  dont  les conditions de mixité fonctionnelle sont précisées, la vocation commerciale restant prédominante
  • L’élargissement du périmètre du secteur à enjeux « Cœur d’agglomération »
  • L’intégration de 6 ha de renouvellement économique sur le site Lafarge pour permettre la reconversion des délaissés industriel.
  • La requalification des friches de l’ex mobil afin de changer la vocation du site
  • L’intégration d’un projet d’équipement communautaire d’envergure sur le site Lafarge pour valoriser l’image de la lagune dans le cœur d’agglomération
  • Le déplacement de zones d’activités sur Loupian et Montbazin
  • L’identification du circuit Goodyear comme polarité économique

 

LES CHOIX DU SCOT

  • Maîtriser l’urbanisation
  • Organiser le développement
  • Protéger l’environnement
  • Faciliter le déplacement