Aller au contenu principal

Commission Locale de l’eau du bassin de Thau : François Commeinhes élu à la présidence

Réunie à Frontignan ce mardi 12 décembre, la Commission Locale de l’Eau a élu François Commeinhes, maire de Sète, président de Sète agglopôle Méditerranée et vice-président du SMBT à la présidence.

La Commission Locale de l’Eau du bassin de Thau réunie pour la première fois depuis la création de la nouvelle entité Sète agglopôle Méditerranée a élu François Commeinhes à sa présidence. Elle a également permis d’acter les observations émises au cours de l’enquête publique du SAGE en vue de sa validation prochaine.

Elaboré par la Commission Locale de l’Eau avec l’appui technique du SMBT, ce Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux fixe pour les 15 prochaines années les grandes orientations pour la gestion raisonnée des ressources en eau ainsi que les pratiques et les usages qui lui sont liés sur les bassins versants des lagunes de Thau et d’Ingril, soit 25 communes de Sète agglopôle Méditerranée, Hérault Méditerranée et Montpellier Méditérranée Métropole.

Dans son discours, François Commeinhes a salué la qualité du travail réalisé sous la présidence d’Yves Piétransanta avec l’appui de son Vice-président Olivier Archimbault pour l’élaboration de ce document stratégique pour le territoire.

« Une nouvelle page va s’ouvrir », a déclaré François Commeinhes en évoquant la validation prochaine de ce document. Rappelant les nombreux enjeux, il a précisé : « Nous disposons d’importants leviers d’action : cette CLE, formidable outil de concertation mais aussi d’action, l’entrée en vigueur de la GEMAPI qui va éviter l’éparpillement des rôles et conférer à nos collectivités de nouveaux moyens d’action, la validation prochaine du SAGE et bien sûr la labellisation prochaine du SMBT en Etablissement Public Territorial de Bassin». Autant d’éléments qui simplifieront la mise en œuvre des dispositions du SAGE.

La prochaine Commission Locale de l’Eau devrait se réunir en janvier pour valider ce Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux.

 

En savoir plus : Enquête publique du SAGE